samedi 12 avril 2008

Boulot...

Et voilà ma période à la fac ici se termine fin de cette semaine. A partir de vendredi je passerai probablement une dizaine de jours à Téhéran et puis je retourne en Europe. Le 29 je passe par la fac de Pise, dois faire une conférence sur… l’Iran (vous aviez deviné :-)), puis pour le premier mai, journée de fête mondiale hihi, je me retrouverai en Belgique.

Ah d’ailleurs en parlant de la fête du travail j’ai trouvé un tit boulot ici. Je sais je sais, moi aussi je n’aurais pas cru que cela arriverait un jour, mais... ;-) Une amie, une fille extraordinaire, m’a amené à un institut de formation d’une compagnie aérienne iranienne, où ils cherchaient des enseignants de langue française et anglaise pour les hôtesses. Si tout se passe bien je commencerai cet été… pour environ 3 mois. Cool non ? J’admets qu’en pensant à l’Iran la première chose qui me vient à l’esprit n’est tjs pas « donner des cours à des hôtesses de l’air »… en même temps, je n’oserais pas m’en plaindre, comme boulot intermédiaire c’est fort agréable.

Vous voyez ces derniers jours ici se passent plutôt bien… Hier à Jolfa un oiseau m’a pris pour cible et m’a offert une tache blanche sur ma chemise… il paraît que cela porte bonheur… Du coup j’ai appris que l’on a traduit en persan l’un de mes articles, écrit il y a environ 3 ans… j’en étais ravi… Enfin ceci étant dit : je n’ai tjs pas obtenu mon billet de retour de ma compagnie « préférée » (Alitalia), ni mon visa pour Khordad… dc je dois encore prier un peu ou attendre une autre décoration de l’ordre des oiseaux ;-)

2 commentaires:

cioccolatina a dit…

mais...c'est magnifique ton nouveau boulot. Tu dois être orgueilleux d'aller donner des cours a des hôtesses. J'espère qu'on va se voir bientôt en Italie!!!

eri

Crespin a dit…

cours de langue à des hôtesses de l'air... Comme je le constate, tu fais le fine bouche et tu ne comptes prodiguer tes enseignements qu'à des jeunes et jolies femmes...

Je ne vais pas dire que je suis jaloux mais... c'est tout comme! ;-)

André